La formation d’agent de surveillance renforcée a pour objectif d’acquérir les compétences          nécessaires à l’exécution d’une action de prévention, de défense, de secours et d’assistance aux personnes dans le cadre d’une agression grave, en réalisant les gestes de premiers secours, en défendant les personnes dans un cadre de légitime défense, en mettant en place les mesures de préventions pour préserver leur sécurité.

L’ASR (Agent de Sécurité Renforcée, intervient pour faire cesser, empêcher ou retarder les agressions ; il porte assistance aux personnes en fonction des situations auxquelles il est confronté dans le cadre de ses compétences. L’ASR doit, dans tous les cas, prévenir les forces de l’ordre et les services de secours avant de prendre les premières dispositions autorisées par les articles du code pénal et du code de procédure pénale

Être titulaire du BAC , produire la preuve d’un exercice continu de trois ans dans une activité de sécurité privée et/ou  avoir une expérience de 3 ans dans les services de police, de gendarmerie ou militaire.    

Satisfaire à l’épreuve d’une journée de sélection concernant les compétences physiques, psychologiques et techniques.

Pour passer l’épreuve de sélection, le postulant doit avoir fait une visite médicale qui vérifie ses aptitudes physiques et psychologique (avoir une vue et une ouïe excellentes, être apte à la pratique intensive du sport). S’il répond à l’ensemble de ces critères, le candidat peut prendre part aux épreuves de sélection qui conditionnent l’accès à la formation.

1.  Après étude du dossier et vérification des prérequis, le postulant est convoqué à un entretien préalable. Au cours de cet entretient le candidat pourra poser des questions sur le déroulement de la formation et sur le métier d’agent de recherches. Cet entretient consistera également, à déterminer si l’envie d’exercer l’activité est en adéquation avec ses compétences et si ses aptitudes permettent de s’engager dans la formation afin de construire un projet professionnel. La formation est accecible aux personnes majeurs qui ont satisfait aux tests médicals.

2. Après un délai moyen de 8 jours, une réponse est donnée sur la possibilité de participer à la sélection (durée de la sélection une journée et trois fois par an.)

Pour passer cette épreuve de sélection, les postulants doivent effectuer une visite médicale qui vérifie les aptitudes physiques et psychologique. Le candidat doit avoir une vue et une ouïe excellentes et être apte à la pratique intensive du sport.

S’il répond à l’ensemble de ces critères, le candidat est convoqué et peut prendre part aux épreuves de sélection qui conditionnent l’accès à la formation.

Les épreuves de sélection se déroulent comme suit :

  • Il y a 3 journées de sélection dans l’année,
  • Epreuves individuelles, Epreuves de groupe,
  • Entretient pour évaluer la personnalité des postulants,
  • Evaluation de la mémoire,
  • Mises en situations,
  • 3 épreuves sportives.

La sélection est faite sur les performances.

  • Tests de connaissance générale sur la sécurité privée,
  • Grimper une corde de 5 mètres à la seule force des bras,
  • Tirer sur une cible,
  • Parcours d’obstacles chronométré,
  • Epreuve de mémorisation,
  • Recherche de renseignement,
  • Tests d’agressivité.

 

3. Dans le cas de validation de candidature, le candidat a 8 jours pour retourner le contrat qui lui a été adressé, signé et accompagné du règlement des frais d’inscription qui s’élèvent à 65€. Ce n’est qu’à réception du dossier et du payement que l’inscription deviendra effective.

4. Une fois le dossier reçu l’IFAR adresse un certificat d’inscription pour permettre d’effectuer les démarches d’autorisation d’entrée en formation obligatoires, selon les dispositions du Code de la sécurité Intérieure, cette autorisation est délivrée par le CNAPS ( Conseil National des Activités Privées de Sécurité) en suivant le lien : * DRACAR – Accueil TCP (interieur.gouv.fr)

Conformément au règlement intérieur, les absences répétées sont interdites sauf en cas de force majeur (décès, raison médicale).  Afin de prévenir les ruptures de parcours, l’IFAR contacte immédiatement les apprenants en cas d’absences pour en connaître les raisons.

La prise en compte des besoins du candidat au moment de sa sélection permet de répondre de façon appropriée à son besoin afin d’éviter les ruptures de parcours, en évaluant avec lui ses besoins et les propositions d’une réponse coordonnée avec l’ensemble des ressources identifiées sur la plate-forme e-learning de l’IFAR.

    • Anticipation des besoins particuliers que nécessitent les transitions ;
    • Identification des besoins et attentes de la personne et de son entourage ;
    • Construction d’un dispositif individualisé de transition ;
    • Mise en œuvre des réponses apportées à la personne par le dispositif ressource ;
    • Mise en place une formation individualisée.

Protocole de prévention et de gestion des abandons

Entretiens individuels à la demande de l’étudiant ou de l’équipe pédagogique ;

Un tour de table en début de formation, par le formateur référant, permet de mesurer les attentes des participants et adapter des solutions individualisées.

Des commissions pédagogiques réunies à l’initiative des formateurs ou du délégué de classe permettent d’acter les difficultés du candidat et de proposer des remédiations pour un décalage de la formation, une proposition d’individualisation de la formation adaptée aux difficultés et empêcher la rupture de formation et permettre au candidat d’aller jusqu’à la fin de son parcourt ;

Le règlement intérieur rappelle l’ensemble des éléments permettant d’assurer la présence du stagiaire.

Il est mis en place un parcourt personnalisé à la suite d’un entretient avec un formateur référant qui préconisera un accès à un travail en E-Learning en soutien avec la possibilité d’accès à des ressources adaptées.

S’il y a absence d’un stagiaire, dans le stage en entreprise, le maître de stage prévient l’administration de l’IFAR pour adapter le stage.

En raison de la spécificité de cette formation les personnes en situation d’handicap ne peuvent pas accéder à la formation. Pour passer cette épreuve de sélection, les postulants doivent effectuer une visite médicale qui vérifie les aptitudes physiques et psychologique.

Le candidat doit avoir une vue et une ouïe excellentes et être apte à la pratique intensive du sport.

Périodicité :

  • 1 an en alternance
  • Rotation de 3 cycles par an
  • 12 candidats

 

Durée :

  • Agents cynophiles détection d’explosifs et intervention – 310 heures
  • Agent de sécurité – 265 heures
  • Agents de recherches privées prévention délinquance – 265 heures
  • Garde du corps – 265 heures
  • Transport de fond – 265 heures

 

Calendrier :

  • Début de la formation prévue en octobre 2022
  • Fin de la formation 30 juin 2022

 

Coût de la formation :

  • 3500 €
  • 65 € de droit d’inscription
  • Bloque 1 – La détection, le renseignement, la prévention
  • Bloque 2 – Le bilan initial (vital, circonstanciel, lésionnel)
  • Bloque 3 – La sécurisation des personnes
  • Bloque 4 – La réalisation des gestes de survie
  • Bloque 5 – La riposte

 

Pour passer cette l’épreuve de sélection, les postulants doivent effectuer une visite médicale qui vérifie les aptitudes physiques et psychologique. Le candidat doit avoir une vue et une ouïe excellentes et être apte à la pratique intensive du sport.

Coût de la formation globale :

  • 5700 € (possibilité de prise en charge totale ou partielle)

  • 65 € de droit d’inscription

Volumes horaires par matières – Action de formation Agent renforcé de sécurité privée 

1 Tronc commun à 230 heures :

Sensibilisation et prévention du terrorisme 7 heures
Sensibilisation à la délinquance7 heures
Profilage et gestion du stress8 heures
Participer à la protection des citoyens et des entreprises7 heures
Coopérer avec la sécurité publique contre : terrorisme et délinquance7 heures
Cadre juridique des interventions7 heures
Identifier un individu dangereux7 heures
Assister les personnes en danger14 heures
Sécurisé un périmètre et porter les premiers secours14 heures
Police technique et scientifique4 heures
Sensibilisation aux explosifs7 heures
Gestion de sa sécurité personnelle3 heures
Comprendre les mécanismes de la cybercriminalité4 heures
Comprendre les mécanismes d’intrusions3 heures
Techniques de combat70 heures
Aptitude à la manipulation des armes40 heures
Savoir conduire un chien21 heures

Plus suivant la spécialisation : 

  1. Agent de sécurité – 35 heures
  2. Agents de recherches privées prévention délinquance – 35 heures
  3. Garde du corps – 35 heures
  4. Transport de fond – 35 heures
  5. Agents cynophiles détection d’explosifs et interventions – 80 heures

Formation en cours…

  • Connaissances théoriques professionnelles
    • Epreuve écrites et pratiques (le candidat doit résoudre des cas concrets)
    • Mise en situation opérationnelle

 

  • Profilage, techniques de communication et de pédagogie
    • Epreuve pratique (le candidat doit résoudre des cas concrets en situation d’exercice individuel ou collectif)
    • Mise en situation opérationnelle

 

  • Techniques d’intervention en premier secours (blessures de guerre)
    • Examen pratique à l’issue du stage spécialisé
    • Evaluations pratiques simulées en salle

 

  • Habilitation aux armes
    • Examen pratique à l’issue du stage spécialisé
    • Evaluation pratique en stand de tir

 

  • Techniques de self défense
    • Examen pratique à l’issue du stage spécialisé
    • Evaluation pratique en salle et en milieu rural et urbain

 

  • Techniques d’interventions, (mise en situation opérationnelle)
    • Epreuve pratique, le candidat résout des cas concrets en situation individuelle et collective.

 

  • Enquêtes et renseignements
    • Examen pratique à l’issue du stage spécialisé.
    • Evaluation pratique en site fermé et en milieu rurale

 

  • Utilisation opérationnelle des chiens
    • Examen pratique à l’issue du stage spécialisé, détection d’explosifs, d’armes de fumigènes.
    • Gestion d’une situation de crise

 

Evaluation pratique en site fermé et en milieu rural et urbain

  • 2 instructeurs diplômés d’état dans le domaine de la sécurité publique
  • 2 instructeurs diplômés d’état dans le domaine de la sécurité privé
  • Savoir gérer une situation de crise sécuritaire

  • Savoir gérer son stress

  • Savoir participer à la protection des citoyens et des entreprises

  • Savoir coopérer avec la sécurité publique dans la gestion des crises initiées par le terrorisme et la délinquance

  • Connaître le cadre juridique des interventions

  • Identifier un individu dangereux

  • Assister les personnes en danger

  • Sécurisé un périmètre et porter les premiers secours

  • Connaître les techniques de police technique et scientifique

  • Connaître les explosifs

  • Savoir gérer la sécurité des personnes

  • Comprendre les mécanismes de la cybercriminalité

  • Comprendre les mécanismes d’intrusions

  • Maitriser les techniques de combat

  • Maîtriser la manipulation des armes

  • Savoir conduire un chien