Le CQP atteste de la qualification professionnelle nécessaire pour exercer l’activité de « salarié détective – agent de recherches », au regard des impératifs de l‘activité et dans les conditions fixées par le livre VI du code de la sécurité intérieure.

La formation enquêteur agent de recherches salarié est accecible aux personnes qui souhaitent devenir salarié, le recrutement se fait sur étude du dossier du postulant.

Prérequis : Être titulaire du BAC, avoir son permis de conduire et un véhicule pour les travaux pratiques et le stage en entreprise (ou s’engager à louer véhicule durant ces périodes). 

Remplir le dossier d’inscription téléchargeable en ligne, il comporte :  l’identité du stagiaire, ses coordonnées, son niveau d’étude, une lettre de motivation, copie de son permis de conduire obligatoire, avec une preuve de la détention d’un véhicule, (ou de son engagement à louer un véhicule pour les périodes de travaux pratiques). Le bordereau d’inscription et toutes les pièces justificatives seront à envoyer par mail à inscription@ifar.one.

Après vérification des prérequis, le candidat est convoqué a un entretien au cours duquel il doit démontrer qu’il sait faire preuve de sagacité, de persévérance, d’endurance, un test sur ses compétences rédactionnelles en linguistique et didactique du français est effectué (ce test a pour objectif de déterminer les prérequis nécessaires à la rédaction des rapports, à l’audition des témoins et à la réception de la clientèle).

  1. Après étude du dossier et vérification des prérequis, le postulant est convoqué à un entretien préalable (par téléphone, ou visio-conférence ou en présentiel). Au cours de cet entretient le candidat pourra poser des questions sur le déroulement de la formation et sur le métier d’agent de recherches. Cet entretient consistera également, à déterminer si l’envie d’exercer l’activité est en adéquation avec ses compétences et si ses aptitudes permettent de s’engager dans la formation afin de construire un projet professionnel. La formation est accecible aux personnes majeurs (sans limite d’âge).

     

  2. Après un délai moyen de 8 jours, une réponse est donnée sur la validation de la candidature.

     

  3. Dans le cas de validation de candidature, le candidat à 8 jours pour retourner le contrat qui lui a été adressé, signé et accompagné du règlement des frais d’inscription qui s’élèvent à 170 €. Ce n’est qu’à réception du dossier et du payement que l’inscription deviendra effective.

     

  4. Une fois le dossier reçu l’IFAR vous adresse un certificat d’inscription à la formation pour permettre d’effectuer les démarches d’autorisation d’entrée en formation obligatoires, selon les dispositions du Code de la sécurité Intérieure, cette autorisation est délivrée par le CNAPS (Conseil National des Activités Privées de Sécurité) en suivant le lien : * DRACAR – Accueil TCP (interieur.gouv.fr)

Conformément au règlement intérieur, les absences répétées sont interdites sauf en cas de force majeur (décès, raison médicale). Afin de prévenir les ruptures de parcours, l’IFAR contacte immédiatement les apprenants en cas d’absences pour en connaître les raisons.

La prise en compte des besoins du candidat au moment de sa sélection permet de répondre de façon appropriée à son besoin afin d’éviter les ruptures de parcours, en évaluant avec lui ses besoins et les propositions d’une réponse coordonnée avec l’ensemble des ressources identifiées sur la plate-forme e-learning de l’IFAR.

  • Anticipation des besoins particuliers que nécessitent les transitions ;
  • Identification des besoins et attentes de la personne et de son entourage ;
  • Construction d’un dispositif individualisé de transition ;
  • Mise en œuvre des réponses apportées à la personne par le dispositif ressource ;
  • Mise en place une formation individualisée.

Protocole de prévention et de gestion des abandons

Entretiens individuels à la demande de l’étudiant ou de l’équipe pédagogique ;

Un tour de table en début de formation, par le formateur référant, permet de mesurer les attentes des participants et adapter des solutions individualisées.

Des commissions pédagogiques réunies à l’initiative des formateurs ou du délégué de classe permettent d’acter les difficultés du candidat et de proposer des remédiations pour un décalage de la formation, une proposition d’individualisation de la formation adaptée aux difficultés et empêcher la rupture de formation et permettre au candidat d’aller jusqu’à la fin de son parcourt ;

Le règlement intérieur rappelle l’ensemble des éléments permettant d’assurer la présence du stagiaire.

Il est mis en place un parcourt personnalisé à la suite d’un entretient avec un formateur référant qui préconisera un accès à un travail en E-Learning en soutien avec la possibilité d’accès à des ressources adaptées.

S’il y a absence d’un stagiaire, dans le stage en entreprise, le maître de stage prévient l’administration de l’IFAR pour adapter le stage.

Gendarmes ou policiers : procédure d’équivalence pour devenir détective privé salarié enquêteur ou Directeur d’agence en profession libérale.

PROCEDURE DE DELIVRANCE DE L’ATTESTATION D’APTITUDE PROFESSIONNELLE
A EXERCER L’ ACTIVITE PRIVEES DE D’ENQUÊTEUR DE DROIT PRIVÉ

Vous pouvez intégrer un processus de VAE pour superposer votre expérience avec le référentiel métier et cibler les modules que vous souhaitez acquérir (CLIQUEZ-ICI)

Vous êtes :
Ancien fonctionnaire de la police nationale ou de la gendarmerie nationale ayant eu la qualité de :

  • Officier de police judiciaire
  • Agent de police judiciaire
  • Agent de police judiciaire adjoint
  • Ancien agent des polices municipales ou ancien adjoint de sécurité ayant eu la qualité d’agent de police judiciaire adjoint

Vous êtes réputé justifier de l’aptitude à exercer les activités de sécurité privée et êtes, en conséquence, dispensé de formation initiale.

Mais dans la réalité professionnelle vous avez besoin d’un complément de formation afin de pouvoir exercer avec succès l’activité. Voir formation en e-learning (Formation pour les APJ et les OPJ)

PROCEDURE DE DEMANDE AU CNAPS
Le conseil national des activités privées de sécurité, ou CNAPS, est un service français de police administrative, rattaché au ministère de l’Intérieur chargé de délivrer la « carte professionnelle » pour pouvoir exercer l’activité d’enquêteur privé.

  • Faire la demande en ligne : https://depot-teleservices-cnaps.interieur.gouv.fr/carte-pro/identification
  • Joindre les documents suivants pour faire votre demande en ligne :
    Pour le casier judiciaire (si vous n’êtes pas Français)
    Le document original équivalent au bulletin n° 3 du casier judiciaire du pays d’origine ou de provenance, de moins de trois mois, accompagné d’une traduction en langue française effectuée par un traducteur certifié.
  • Pour l’identité :
    Une copie recto verso de votre carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité si vous êtes Français ou ressortissant d’un autre État membre de l’Union européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen.
    Si vous êtes ressortissant étranger, hors Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen, veuillez fournir une copie recto verso de votre titre de séjour en cours de validité autorisant l’exercice d’une activité salariée.
    Si vous êtes né(e) en Polynésie française ou à Wallis-et-Futuna, veuillez fournir un acte de naissance datant de moins de trois mois.
  • Pour la justification de votre aptitude professionnelle à exercer en sécurité privée (attestation demandé selon la procédure cité au début de cet article)
    Un arrêté de nomination aux fonctions concernées au titre de l’article R. 612-41 du code de la sécurité intérieure (OPJ ou APJA)
    Attestation spécifique
    Attestation sur l’honneur sur le cumul d’activités des fonctionnaires et des agents non titulaires de droit public
    Attestation sur l’honneur (CNAPS)

Les personnes en situation de handicap peuvent également suivre certaines actions de formation spécifiques. Au préalable, ils peuvent définir leur projet de formation en effectuant un bilan de compétences auprès du référent handicap.

Consultez ici le référent handicap

  • 360 heures de cours théoriques en centre (octobre à janvier)
  • 280 heures de stage en entreprise (février à mars)} sont dispensées à raisonde 35 heures/semaines.

➢ Il  n’existe pas de cours par correspondance.

➢ La formation E-Learning ne concerne pas cette formation.

➢ La formation CQP est accessible aux titulaires  du Bac 

  1. Le permis de conduire et un véhicule personnel
  2. Le casier judiciaire vierge
  3. Une bonne condition physique
  4. L’autorisation d’entrée en formation délivrée par le CNAPS

➢ L’accès est possible aux personnes qui peuvent justifier d’une expérience professionnelle militaire, sous réserve des entretiens de sélection

L’action de formation aura lieu chaque année de début octobre à fin mars.

Elle est organisée pour un effectif moyen de 12 stagiaires.

Les diplômes, titres ou références de(s) personne(s) chargée(s) de la formation sont indiqués ci-dessous :

➢ Formateurs compétents et diplômés, intervenants extérieurs pour certaines matières,

➢ Professionnels de plus de 10 ans d’exercice ayant suivi une formation de formateurs.

Le prix de l’action de formation est fixé à 3 800,00 €

Aux modalités de paiement du coût de l’action de formation, s’ajoutent :

  • 170€ de frais de dossier d’inscription
  • 90€ d’ouvrage pédagogique obligatoire
  • Disciplines fondamentales :

    Agent privé de recherche : rôle et statut14 heures
    Elément de droit (Civil, Pénal, Commercial)80 heures
    Morphopsychologie- Expression verbale et non verbale14 heures
    Banque de données informatisées14 heures
    Intelligence économique18 heures
    Généalogie successorale12 heures

  • Disciplines professionnelles :

Topographie11 heures
Photographie10 heures
Filature, surveillance et signalement56 heures
Rédaction de rapport 14 heures
Témoignages et attestations7 heures
Constats et sommations8 heures
Flagrant délits, force publique, armes7 heures
Technique d’enquête et d’investigation60 heures
Drogue, délinquance, protection des personnes7 heures
La preuve (éléments probants)21 heures
Contre-enquête pénale 7 heures

Session 2020-2021

Nombre de stagiaires3
Taux de réussite100%
Taux de satisfaction90%
Taux d’abandon0%
Nombre de demandeurs d’emploi0
Nombre de CPF3
Nombre de financements personnels0

Session 2019-2020

Nombre de stagiaires5
Taux de réussite100%
Taux de satisfaction92%
Taux d’abandon0%
Nombre de demandeurs d’emploi0
Nombre de CPF2
Nombre de financements personnels0

Certaines compétences seront acquises dans le cadre du stage en entreprise notamment celle qui consiste à développer son savoir-faire professionnel, transférer ses acquis d’ordre juridiques, psychologiques et techniques sur le terrain, c’est-à-dire gérer les moyens et les objectifs conformes aux besoins du cabinet d’investigations.

Rôle du tuteur de l’entreprise

  1. S’assurer des compétences indispensables :
    1. Rigueur,
    2. Confidentialité,
    3. Rédaction de rapports,
    4. Créativité,
    5. Analyse, écoute, objectivité :,
    6. Organisation,
    7. Déontologie et cadre juridique.

  1. Suivi du stage :
  • Une première réunion a lieu en début de formation pour identifier les lieux adéquats de stage en fonction de la personnalité professionnelle des stagiaires.
  • Une deuxième réunion a lieu en début de la période du stage pratique en entreprise afin de sensibiliser les tuteurs aux fonctions du carnet de liaison qui est un des éléments pour établir la note finale.
  • Une troisième réunion a lieu pour fixer les emplois à l’issue de la formation.

Une note sur 200 est instruite comme suit :

➢ U.1 Rapport d’étude et soutenance oranle devant le jury

  • Rapport écrit de 20 pages portant sur des missions réalisées lors d’une période d’activité en agence de recherches privées d’au minimum 8 semaines.


➢ U.2 Mise  en situation

  • Epreuve pratique d’une durée de 4 heures sur une enquête scénarisée à partir de la reconstitution d’un cas réel
  • Le candidat est mis en situation d’effectuer une enquête sur le terrain avec des documents sources


➢ U.3 Etude de cas

  • Epreuve écrite d’une durée de 2 heures
  • Le candidat est mis en situation de rédiger un rapport de vacation à partir de l’enquête qu’il a exécutée.

3 personnes :

  • Le président du jury (1professionnel du droit)
  • 1 représentant des employeurs
  • 1 représentant des salariés

 Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés :

  • 100%

La nomination des jurys d’examens, le sujet des examens, le contrôle des examens, les modalités d’évaluations se déroulent  sous le contrôle de la commission de la CPNEFP-ARP  qui en fixe les règles.

  • Connaître le cadre juridique et déontologique professionnel
  • Savoir appliquer l’algorithme des enquêtes
  • Appréhender les bases de l’enquête généraliste
  • Effectuer une enquête civile
  • Effectuer une enquête financière
  • Effectuer une contre-enquête pénale
  • Effectuer une enquête de voisinage
  • Effectuer une enquête de solvabilité
  • Savoir préparer une mission
  • Savoir effectuer une audition ou recueillir des attestations
  • Préparer une intervention en lien avec d’autres acteurs
  • Maitriser les techniques d’enquête
  • Maîtriser les outils informatiques
  • Rechercher des informations
  • Recherche des personnes
  • Maitriser l’administration de la preuve en fonction des domaines
  • Effectuer du renseignement
  • Rédiger des rapports

En raison des mesures sanitaires et des problèmes de la poste, votre demande d’inscription doit être adressée en priorité par mail à inscription@ifar.one